CONFRÉRIE DU ROUX

 

La Confrérie du Roux d'Ayeneux prône depuis 1991, les fromages au lait de brebis affinés à Ayeneux dont le "Roux des Carmes". Elle exalte particulièrement les délicates attentions de ce dernier envers le nectar "Bourgogne-Côte Chalonnaise" élevé à Mellecey (village bourguignon jumelé avec Ayeneux, porte du Pays de Herve).

La fierté de son pays se retrouve dans ses fromages et leur dégustation sous des formes les plus variées, de l'apéritif au dessert. Sur les marchés où elle est présente, vous dégusterez entre autres, son incontournable "Tartirouflette" encore son "velouté de la bergère".

La Confrérie du Roux s'est adjoint un but philanthropique. Elle remet chaque année les fonds qu'elle a récoltés par des actions ponctuelles à des associations qui s'efforcent à soulager la maladie ou le handicap.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 18 mai 2019.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

le troisème samedi de mai des années impaires.

M. Paul BOUQUET - clos de l'Orme 21 - 4877 OLNE

04/358.59.13 ou 0475/40.94.25

confrerieduroux@yahoo.fr

   

 

Chaque année, la Confrérie tient plusieurs chapitres et tous sont ouverts au public :
- Le Chapitre Patronal, le 3ème dimanche de janvier, où les Chevaliers honorent leurs saints patrons (St Vincent et Ste Geneviève). Au cours de ce chapitre sont remis les fonds aux associations bénéficiaires.
- Le Chapitre Solennel, le 3ème samedi de mai des années impaires. Il est tenu en compagnie de dignitaires de différentes confréries belges et étrangères et est suivi d'un banquet gastronomique.
- La Table-Ronde des Chevaliers du Roux, le 2ème dimanche de novembre. Il s'agit d'un dîner intime aux couleurs de cuisine du terroir.

Les chapitres d'intronisations sont tenus suivant un rituel bien établi mais se terminent toujours par le : "Turtos essonle, Chevaliers, fant gleter nosse minton et profitans turtos sins rat'na di cist'ocasion".

Le costume d'apparat des Pairs, aux couleurs du fromage et du vin, est un long manteau en velours beige dont les bords et les parements sont en velours grenat. Il est assorti du béret aux mêmes couleurs et rehaussé d'un noeud papillon et de gants blancs. Sur l'épaule droite, l'épitoge, en velours grenat, est brodée de un à trois galons suivant les titres. La médaille, ronde et de couleur or, se porte en sautoir avec un ruban écarlate.

Le Roux des Carmes

C'est un fromage au lait de brebis à pâte dure, fabriqué par la Ferme du Chemin Châtaigne à Ayeneux. Les frères DUYSENS sont éleveurs d'ovins et de caprins. Leurs produits ont été plusieurs fois primés dans les plus prestigieux concours de fromages wallons.

Benoit DUYSENS a commencé son activité fromagère artisanale comme une activité complémentaire après le travail à la fromagerie de Herve où il a appris le métier, après ses études d’agronomie tempérée à Ath, en Province de Hainaut. En 1990, il achète la ferme voisine de la maison où il est né et a grandi avec son frère Denis. Les deux frères y développent leur activité artisanale.
Ils fabriquent huit sortes de fromages. Des fromages frais, des pâtes molles et des pâtes pressées. Ils ne souhaitent pas trop en faire de nouveaux car ils manquent de lait et de place dans la cave où les fromages restent de deux à trois mois. Pour faire un fromage de chèvre, il faut compter 10 litres de lait par kilo de fromage. Pour un fromage de brebis en pâte pressée, il en faut six. Ils produisent une centaine de fromages par jour, à raison de six jours par semaine.

Le "Roux des Carmes" est la toute première création des frères DUYSENS. Il représente deux tiers des quelque 10 tonnes de fromages produites annuellement à la Ferme du Chemin Châtaigne. C’est une grande roue de 5,5 kg fabriquée exclusivement avec du lait de brebis dont il faut 30 litres pour l’obtenir. Sa croûte est lavée naturelle. Cela signifie que dans la cave d’affinage, trois fois par semaine, chacun des 300 fromages est frotté manuellement. Les soins apportés aux fromages dans la cave d’affinage durent un minimum de deux mois. Idéalement trois ou quatre.

La Tartirouflette

 

 

Edition en format pdf (à lire avec Adobe Reader) du journal édité par la confrérie. Actuellement le numéro de juin 2017. - Commentaires et informations sur la vie de notre confrérie.

 
Retour à la liste des confréries