CONFRÈRÈYE DES PEÛRES DI SINT-R'MÈY

 

Fondée en 1986, la Confrérie des "Peûres di Sint-R'Mèy" souhaite entretenir la tradition et encourager la promotion fruitière régionale.

La poire, cueillie aux environs de la fête de Saint Remy (premier dimanche d'octobre), est réputée pour ses qualités gastronomiques.

La devise de la confrérie est : "Peûre asteûre, peûre todi" (Poire aujourd'hui, poire toujours).

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 24 novembre 2018.
Vous trouverez tous les renseignements pratiques ici.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

le 4ème samedi du mois de novembre.

M. Guy VERCHEVAL - rue Bouhouille 9 - 4671 HOUSSE

04/387.52.52

guy.vercheval@skynet.be

   

 

La poire de Saint-Remy est un délice mais elle ne se croque pas et ne se mange que cuite. Elle est la reine d’une célèbre recette locale : les "cûtès peûres" de Liège (poires cuites). Ce dessert se cuisine à base de poires cuites au four dans un mélange de sirop de Liège, de cannelle et de cassonade, à déguster tiède ou chaud.

A Liège, avant la seconde guerre mondiale et jusqu’au début des années 60, on trouvait encore des marchandes ambulantes qui vendaient ces poires cuites dans un sirop composé d’eau, de sucre ou de cassonade, de sirop de Liège, et éventuellement d’un peu de cannelle. Elles les portaient sur la tête dans une boîte avec un couvercle en zinc et criaient : "Cûtès peûres, qui veut mes bonnes cûtès peûres".

Voici la recette traditionnelle :

Ingrédients pour de 3 à 8 poires Saint-Rémy :

• 500ml d'eau.
• 2 cuillères à soupe de sirop de Liège.
• de la cassonade brune ou du sucre en poudre (au moins 4 cuillères à soupe)
• 1 bâton de cannelle ou de ½ à 1 cuillère à café de cannelle en poudre, mais si vous n’aimez pas la cannelle, vous pouvez très bien vous en passer.

Préparation :

• Faites préchauffer le four à 180°.
• Gardez les poires entières. Vous pouvez les peler, en laissant la queue, mais ce n’est pas franchement nécessaire. Après cuisson, la peau aura tendance à se détacher d’elle-même, un peu comme celle de poivrons cuits.
• Disposez les poires dans un plat assez profond que pour contenir les poires et le sirop. Si vous avez peur pour votre plat, vous pouvez passer un sopalin légèrement enduit de beurre ou de margarine dans le plat, mais ayez la main légère, hein !
• Mettez le sirop, la cassonade ou le sucre et la cannelle avec l’eau dans un poêlon.
• Portez à ébullition, laissez dissoudre, puis réduire pour obtenir un sirop à votre goût. Personnellement, je n’aime pas quand c’est trop sucré, donc je fais un sirop assez léger, mais c’est vraiment une question de goût.
• Versez le sirop sur les poires et enfournez pendant 1h 30 min. Si vous utilisez d’autres poires et surtout si elles sont petites, adaptez votre temps de cuisson. Pour vérifier la cuisson, piquez une poire jusqu’au cœur avec un petit couteau.
• Pour bien faire, arrosez régulièrement les poires avec le sirop en cours de cuisson. Moi j’utilise un plat où elles ont la place pour se coucher et je les retourne très délicatement à mi-cuisson.
• Si vous les avez couchées, retournez-les encore à la sortie du four.
• Laissez refroidir et retournez-les encore une fois.
• Servez tiède, à température ambiante ou glacé, tel quel ou avec une boule de glace ou de la chantilly, voire les deux.

 
Retour à la liste des confréries