CONFRÉRIE DES CHEVALIERS DE LA CLOCHE D'OR DE SAINT-JACQUES

 

Saint-Jacques est une petite localité située sur les hauteurs de Trois-Ponts (entre Trois-Ponts et Lierneux) et d'après certains manuscrits très anciens, un relais où s'arrêtaient les pélerins venus d'Allemagne et qui se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle en Espagne.

La confrérie s’est constituée en 1972, fondée par quelques amoureux de ce joli coin des Ardennes. Elle a pour but l’expansion touristique et la défense de l’environnement du site exceptionnel qu’est le Mont Saint-Jacques.
La Confrérie promeut les produits du terroir comme le pâté de marcassin dont la recette ancestrale date de plus d’un siècle avec ses accompagnements que sont l’eau de vie de myrtille et sa liqueur.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 20 octobre 2018.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

le dernier samedi du mois d’octobre.

M. Jean BOGAERT - La Minerie 18 - 4890 THIMISTER-CLERMONT

087/65.73.00

jean.bogaert@skynet.be

   

 

La confrérie assure donc la promotion du pâté de marcassin dont la recette ancestrale a été retrouvée par la maman d'Edmond KERSTENNE, le 1er Grand Maître, et qui date de plus d'un siècle. Ce pâté est mis en vente lors des fêtes de Wallonie à Liège et lors du rassemblement des confréries francophones et bruxelloises.
Pour accompagner ce pâté de marcassin, de délicieux breuvages issus de notre fruit des forêts ardennaises : l'eau de vie de myrtille et sa liqueur.

La tenue d'apparat de la confrérie est composée d'un ensemble à tendance tyrolienne de par son chapeau à trois bosses, orné sur la gauche d'une aigrette de poils de sanglier, sa chemise est à carreaux rouges et blancs, les bas sont rouges, le pantalon est un knicker de velours vert, il est accompagné d'un gilet en velours vert également et d'une cape verte à l'extérieur, rouge à l'intérieur.

Le symbole de la confrérie est une cloche : pourquoi ? Pour rappeler les grosses cloches dont un fermier de l'endroit (M. BODSON) équipait ses vaches pour les conduire paître dans les champs.

Notre fierté : l'alcool de myrtille.

 
 
Retour à la liste des confréries