CONFRÊRÈYE DES CLAW'TÎS DI BENNE-HOUSSÈYE

 

La Confrêrèye des Claw'tîs di Benne-Houssèye (Confrérie des Cloutiers de Beyne-Heusay) veut garder le nom officiel est en Wallon liégeois car il s'agit d'une profession pratiquée en Wallonie depuis des lustres, et jusqu'aux environs des années 1930 dans les communes de Beyne-Heusay, Bellaire et Queue-du-Bois.

C'est au cours d'un repas bien arrosé, en novembre 1990, que trois copains émirent l'idée de créer une confrérie pour conserver la mémoire d'une ancienne profession de la commune. Le choix se porta sur les "claw'tîs, l'histoire de cette profession étant très riche et intéressante à de nombreux points de vue. Trois semaines suffirent pour élaborer les statuts, imaginer la tenue d'apparat, et agencer un cérémonial pour les chapitres.

Lors de son intronisation, l'impétrant doit prononcer, en Wallon local, trois fois le signe de ralliement des cloutiers, "Qwates Claw'tî clawès qwate clô". Essayez, vous jugerez de la difficulté. En cas d'erreur, l'impétrant doit boire une goutte de pèkèt et recommencer le serment sous peine de boire encore et de recommencer jusqu'à la perfection. Ensuite, le candidat mangera une cuillère de "Makeye" du cru du "Martchotè" pour finir par enfoncer le clou dans un bloc de chêne. Le tout doit se réussir sans erreur, faute de subir une nouvelle sanction.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 3 février 2018.
Vous trouverez tous les renseignements pratiques ici.

ici.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

le deuxième samedi de février.

Mme. Muriel WARNIER - rue Campagne de Bellaire 43 - 4621 FLÉRON

04/358.55.32

monique.gregoire@hotmail.com

   

 

Les confrères sont vêtus d'un pantalon et d'un sarrau de toile bleue. Confrères et Consoeurs portent une cape rouge liserée de blanc et d'une écharpe, d'un bleu électrique au bout de laquelle pendent une mini-enclume et un mini-marteau.

Composition de la confrérie :

- Li Grand Mêsse (président).
- Li Hayave (secrétaire).
- Li Pice-crosse (trésorier).
- Li Martchoteû (représentant).
- Li Fin Bètch (cuisinière).
- Li Nabot (le plus petit du groupe).
- Li Clapète (qui ne se tait jamais).
- L'Aguèce (qui marmonne toujours).
- Li Colosse (le plus grand et le plus costaud).
- Li Djônet (le plus jeune).

Produits promus :

La reconnaissance officielle d'une confrérie imposant la promotion d'un produit de bouche, il restait à déterminer celui-ci. Plusieurs confréries défendant déjà les fromages blancs ou autres, il fallut choisir un autre plat traditionnel. A une certaine époque, relativement lointaine, il y avait dans la région une majorité d'agriculteurs, éleveurs de cochons, dont l'ordinaire était constitué d'une "salade liégeoise". Celle-ci est composée de pommes de terre et de haricots verts cuits ensemble, recouverts de lardons rissolés, de leur graisse de cuisson et du déglaçage de la poêle au vinaigre artisanal. Le pèkèt étant la boisson favorite des anciens, la confrérie en a fait le produit d'accompagnement.

La salade liégeoise.

 
Retour à la liste des confréries