CONFRÊRÈYE DÈS MÊSSES HOUYEÛS DÈ PAYIS D'LÎDGE

 

Depuis sa création le 31 mars 1980, la confrérie mène les actions suivantes :
1. Conserver et maintenir les traditions et les souvenirs de la vie des mineurs, tant sur le plan culturel que folklorique.
2. Rassembler et mettre en valeur des outils, équipements et objets d'art ainsi que tous documents historiques, iconographiques et archéologiques concernant la vie et le travail de cette corporation.
3. Soutenir l'action du Domaine Touristique de Blegny-Mine en enrichissant les collections de son musée et en y organisant chaque année un chapitre lors de la fête de la Sainte-Barbe, patronne des mineurs.

Son objectif est de perpétuer le souvenir des ouvriers mineurs dont le rude labeur a tant apporté à l'expansion de la Belgique en général et la région liégeoise en particulier. La houille fut découverte dans la principauté en 1195. Depuis le XIVème siècle, on trouve dans la "bonne Ville de Liège" 32 "Bons Métiers" constitués en corporations distinctes. Le Bon Métier des Mineurs (ou des Houilleurs) y figurait en très bonne place. Les qualités de courage et d'obstination au travail de ces hommes, "les tiesses di hoye" comme on les dénommait affectueusement, suscitaient le respect au sein de la communauté des corporations. Les propriétaires des exploitations de charbon portaient le titre reconnu par les autorités de "Mêsses houyeûs". C'est pourquoi cette appellation fut choisie lors de la création de la confrérie.
Le siège social de la confrérie se situe au domaine touristique de Blegny-Mine (ancien charbonnage d'Argenteau-Trembleur).

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 1er décembre 2018.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

le samedi le plus proche de la fête de Sainte Barbe (4 décembre).

M. Jacques CRUL - rue de Feneur 71 - 4670 BLEGNY

04/387.62.36

maisses.houyeus@gmail.com

   

 

Tenue vestimentaire :
* A l'origine, la plupart des charbonnages de la région liégeoise appartenaient à des abbayes et les moines participaient à l'exploitation. C'est pour rappeler cette tradition historique que certains membres du Grand Conseil de la "Confrêrèye des Mêsses Houyeûs dè Payis d'Lîdje" portent la robe de bure lors des cérémonies officielles.
* Les autres membres portent le costume traditionnel du mineur, à savoir "un bleu de travail" composé d'un pantalon et d'un sarrau, d'un foulard, d'un bonnet, d'un casque en cuir bouilli et d'une lampe à flamme.

Le rituel d'intronisation est particulier : les impétrants sont intronisés au fond de la mine, où ils doivent déguster le "repas du mineur" : une tartine de saindoux et de Sirop dè Houyeû, une gorgée de café salé, une chique de rolle et pour corriger le tout, un verre de "Pèkèt dè Houyeû".

La confrérie assure donc la promotion de plusieurs produits de bouche :
* Boissons : le Pèkèt dè Houyeû, le Délice Citron (pèkèt au jus de citron frais) et la Gayette (pèkèt au jus de pruneaux).
* Aliments : le Sirop dè Houyeû et le spéculoos au sirop.

Le Pèkèt dè Houyeû :

Il s'agit d'un genièvre créé en 1980 par la distillerie Georges BOUILLON de Grâce-Hollogne, sur base d’une recette ancestrale. Il est le produit de la distillation du grain (seigle et orge malté essentiellement), aromatisé aux baies de genévrier et passé en fût de chêne, ce qui lui donne sa couleur ambrée et sa douceur.
Il titre 35°. Il est maintenant produit par la Distillerie de Biercée près de Thuin, et est disponible dans la plupart des rayons "alcools"des magasins spécialisés.
Il est utilisé par les membres de la confrérie pour la fabrication d’un autre produit ancestral, le "pèkèt citron", réalisé à base de jus de citron frais. Ce délice est uniquement disponible lors des Fêtes de Wallonie à Liège ou du chapitre.
On adjoint aussi parfois au verre de pèkèt dè houyeû un pruneau avec son jus. Cette boisson originale est plus douce que le pèkèt traditionnel. Elle porte alors le nom de « gayette », le pruneau symbolisant un morceau de charbon ou « gayette » en wallon.

Comment le déguster : Simplement rafraîchi mais non glacé - En digestif, en fin de repas.

Notes de dégustation : Premier nez agréable d’orge malté - Attaque douce sur le bois - Fin de bouche nette sur le genièvre.

Le Sirôpe dè Houyeû :

Il s'agit d'un sirop artisanal 100 % naturel, savant alliage de jus de pommes et de poires issues d’anciennes variétés, produit par Joseph DELVAUX à la Siroperie de Fontaine à Horion-Hozémont. Ce sirop traditionnel sert aussi à la fabrication de spéculoos artisanaux produits également par cette siroperie, et disponibles au stand de la confrérie lors des Fêtes de Wallonie à Liège.

Il ne faut pas oublier les bières à découvrir à Blegny-Mine brassées à l'Abbaye du Val Dieu :

- La bière des Houyeûs :

C'est une bière de type "spéciale" à fermentation haute, titrant 6% d'alcool et conçue par la brasserie de l’Abbaye du Val-Dieu.

- La Hertcheûse :

Nouvelle bière brassée à l’occasion des 30 ans de Blegny-Mine. Elle est dédiée à la mémoire des femmes qui ont travaillé dans les mines ou sur le carreau de celles-ci, et plus particulièrement des femmes qui tiraient les wagonnets. Elles étaient appelées les « hiercheuses » en français ou « hèrtcheûses » en wallon liégeois.
C’est ce dernier vocable qui a été retenu pour l’étiquette, illustrée d’une reproduction d’une peinture de l’artiste liégeois Armand Rassenfosse.

Il s’agit d’une bière blonde brassée également à l'abbaye du Val-Dieu dont la recette de base est inspirée de la tradition brassicole de l'abbaye. Elle est brassée suivant l'ancienne méthode de brassage par infusion avec du malt, du houblon et de la levure.
Bière blonde de fermentation haute titrant 6% d'alcool, refermentée en bouteille. C’est une bière très digeste et désaltérante, mais à ne pas boire trop froide.
Vous ne trouverez pas la Hertcheûse dans votre supermarché, mais uniquement dans les installations de Blegny-Mine ou à l’abbaye de Val-Dieu.

Notes de dégustation : Arôme légèrement parfumé rappelant le pain frais, avec des relents d'agrumes, elle a une jolie couleur dorée, elle laisse peu d'arrière goût avec un fond légèrement amer. Mousse blanche très fine qui a une adhérence remarquable sur les parois du verre.

Pour en savoir plus,

visitez le site de la confrérie

Retour à la liste des confréries