CONFRÉRIE DES SCAILTONS DE BERTRIX

 

La Confrérie des Scailtons fut créée en 1996.

Elle tente de rappeler à tout un chacun que les mines de schiste ou ardoisières étaient monnaie courante dans la région. Une vie dure dès le plus jeune âge, extractions, dans des conditions difficiles et qui a coûté la vie à plus d'un.
Mais la fierté d'avoir été de ceux qui ont participé à ce dur labeur est immuable chez les quelques survivants. Depuis, Bertrix s'intitule la cité de l'Ardoise, et la mine visitable du "Coeur de l'Ardoise" en est la preuve.

 

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 17 novembre 2018.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

fin novembre en fonction de la Sainte Barbe.

Mme. Nicole COLLARD - rue du Riage 47 - 6880 AUBY SUR SEMOIS

0470/99.52.55

suzanneduroy215@hotmail.com

   
   

Les produits que nous défendons sont :

1) Les patates aux rousses, qui sont des pommes de terre étuvées avec du lard et qui était le plat du dimanche des Scailtons.
2) Le gozeau qui est une tourte de pommes et qui a probablement été emportée par les premiers émigrants en Amérique au XIXème siècle sous le nom de "apple pie".
3) La Moraipire, une bière qui rappelle les bières artisanales que fabriquaient les anciennes familles d'ici.

LA MORAIPIRE

La bière promue par la confrérie est une bière artisanale. Elle est de fermentation haute et est refermentée en bouteille. Elle a une teneur en alcool de 8%. Elle se déguste à une température de 6°.
Elle est proposée en deux formats 33 cl et 75 cl.
Elle est brassée par la brasserie Millevertus de Breuvanne (Tintigny).
Elle doit son nom au ruisseau qui traverse Bertrix qui est un sous-affluent de la Semois et le long duquel se trouvaient de nombreuses carrières.
Un peu de culture : ce nom a d'ailleurs une origine : MORES signifie NOIR et PIRE signifie PIERRE en patois local. L'assemblage des deux mots donne donc "Pierre Noire" ou "Shiste".

Notes de dégustation : Bière de couleur blond orangé avec une mousse blanche fine. Perception de saveurs de fruits avec des notes de mangue. Le goût est doux (caramel) et aromatique. Bel équilibre.

LES PATATES AUX ROUSSES

Ingrédients :

Pommes de terre, oignons, lard fumé, saucisses fumées, tranches de porc fumé, 1 oeuf à casser par-dessus (facultatif).

Préparation :

Trouvez une bonne poire pour éplucher les pommes de terre et une pleureuse pour la moitié du poids des pommes de terre en oignons.
Faites caraméliser les oignons jusqu'à une belle couleur dorée, ajoutez le lard qui se raidira de plaisir.
Les pommes de terre se mêleront à la fête avec les oignons et les cretons. Quand les canadas auront bronzé, ajoutez de l'eau, du sel, poivre et thym, laurier et de la chicorée.
Et ça bout, et ça bout !!
Et c'est cuit ! ! !

Bon appétit.

LE BLEU DES SCAILTONS

C’est un berger d’Acremont, Peter DE COCK qui a mis à l’honneur au niveau national cette délicatesse.
Il s’agit d’un fromage à pâte persillée, affiné dans la Morépire. C’est donc un bleu maison, produit des trois cents brebis de race belge que cet artisan élève dans sa bergerie. Il a déjà eu l’honneur d’être dégusté par Philippe et Mathilde et se trouve sur les plateaux des plus grandes tables de Wallonie.

LE GOZEAU

Au départ, nous défendions le pôsté aux pommes, mais cette appellation ancestrale ne disait plus grand-chose à la population bertrigeoise, celle-ci depuis quelques décennies l'avait rebaptisé GOZEAU de même que nos boulangers qui les vendaient sous ce vocable.

Le gozeau est une très vieille recette de la région. Il était fait aux pommes ou aux poires en octobre à la saison de la récolte. On utilise un bout de pâte à pain (pausse à pain en wallon).
Il est à l'origine de la rombosse (une pomme trouée au vide-pomme avec un peu de beurre et entouré dans la pâte à pain). On le mettait à cuire après avoir fait son pain.
Le gozeau était appelé par les anciens un "pausseté" (ou "pôsté"). Le gozeau est rond et recouvert d'un autre morceau de pâte à pain. La farce est faite à base de fruits et d'un peu de miel.
Il était préparé dans toutes familles.

Les boulangers de l'entité l'ont adapté avec une pâte à tarte, fourrée de pomme, de beurre, de cannelle et parfois de raisins secs. Le tout est recouvert d'un morceau de pâte à tarte et doré à l'oeuf.

Recette du Gozeau :

Ingrédients :
Pour la pâte levée : 500 g de farine - 100 g de sucre - 100 g de graisse - 2 oeufs - 40 g de levure de boulanger - 1,5 dl de lait - 1 pincée de sel.
Une platine de 28 cm.
500 g de pommes - 350 g de pâte levée pour le fond - 280 g de pâte levée pour le dessus - 1 oeuf pour dorer - un peu de sucre - cannelle.

Préparation :
- Chauffer la moitié du lait légèrement et délayer la levure.
- Verser le lait dans la farine et mélanger pour obtenir une pâte très molle et laisser lever environ 10 minutes.
- Ajouter le reste du lait tiède, la graisse fondue, les oeufs, le sucre et le sel.
- Bien mélanger pour former une pâte bien douce et pas dure.
- Prendre 350 g de pâte, bouler et mettre en platine graissée.
- Mettre les pommes en morceaux, la cannelle et un peu de sucre.
- Recouvrir de 280 g de pâte levée.
- Inciser le dessus et le dorer à l'oeuf battu et mettre un peu de sucre dessus.
- On le dépose dans le four qui a été préchauffé une dizaine de minutes.
- Placer la platine vers le bas du four et laisser cuire pendant dix minutes puis baisser la température et surveiller la cuisson.

Bonne dégustation.

Notre médaille.

   
   
 
Retour à la liste des confréries