CONFRÉRIE DES ARBALESTRIERS DE NEUFCHÂTEAU

 

Cette confrérie a pour objectifs de promouvoir le terroir de Neufchâteau, sa gastronomie, son tourisme, son patrimoine, ses produits régionaux et notamment un saucisson, le P’tit Chat’lin de Neufchâteau, et les bières de la "Brasserie des Tchèts" à Libramont.
Elle contribue aussi à des actions philanthropiques locales.
Elle compte un noyau de 18 membres et est ouverte aux deux sexes.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 15 juin 2019.
Vous trouverez tous les renseignements pratiques ici.

ici.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

3ème samedi de mai

Mme. Nanou MELEY - rue des Vanettes 44 - 6840 NEUFCHÂTEAU

0497/28.99.14

nanoumeley@hotmail.com

   

 

Un peu d'histoire :

La confrérie tient son nom d’un fait historique de la commune de Neufchâteau.
Le 24 avril 1369, Everard de la Marck, puissant seigneur de Neufchastel, actuellement Neufchâteau, établissait en sa ville, une compagnie de dix-huit arbalestriers. Ceux-ci se choisissaient eux-mêmes leur maître et pouvaient juger leurs méfaits entre pairs.
Ils avaient pour devoir d'assister portiers et soldats dans la garde du château, de rétablir l'ordre menacé, d'aider à la surveillance des prisonniers. Ils étaient également appelés à faire campagne pour le seigneur.
Cette milice, créée « à perpétuité » au milieu du 14ème siècle, subsista jusqu'au milieu du 18ème siècle. Elle est encore citée en 1741.

Nous assurons donc la promotion de plusieurs produits régionaux : le saucisson "P'tit Chât'lain" et 3 bières.

 

Le P'tit Chât'lain

Ce saucisson est fabriqué par la boucherie "Laprairie", rue de la Terre Franche, zoning de Semel à 6840 Neufchâteau.
Entre dans sa composition des baies de genévrier, plante endémique de la région, qui, au temps des Trévires, servaient à boucaner la viande et à soigner les plaies, grâce à son fort pouvoir antiseptique.
On y ajoute aussi un peu de "Chatte brune".

 

Les bières

Les bières promues par la confrérie sont élaborées par la brasserie des Tchèts (tchèts = chats en français, est le surnom wallon des habitants de Neuvillers, un des villages de l'entité de Libramont).
Elle produit actuellement environ 750 hectolitres par an, avec un processus de fermentation en cuves ouvertes.
De 2014 à 2016, leur matériel étant trop petit pour la demande, ils ont brassé à Dottignies dans la brasserie De Ranke.
Depuis le printemps 2017, la brasserie s’est installée dans ses murs libramontois, sur le zoning de Flohimont, dans les bâtiments d’une ancienne entreprise rachetés par l’un des coopérateurs.
Elle bénéfice d’une eau de source communale, située sur le territoire du village voisin de Bras (Libramont). Leur nouveau matériel permet aux coopérateurs de brasser dans des cuves de 800 litres, sur un rythme hebdomadaire.
Le volume des bâtiments leur permet d’y effectuer toutes les étapes de la production : du concassage du malt à la mise en bouteille.
La fermentation se fait en deux étapes, suivies d’une refermentation en bouteille à 26°C pendant 3 semaines avant la commercialisation. Celle-ci garantit un bouquet et une harmonie de goûts.
Deux mois au total sont nécessaires pour la production de la bière.

Brasserie des Tchèts - rue du Printemps 69 - 6800 Flohimont (Libramont).
Vous pouvez visiter leur site en cliquent ici.

La Chatte Blonde

C'est une bière blonde, discrètement ambrée. Elle titre 6% en volume d’alcool. Elle est pure malt et donc sans épices.
Cette bière pleine de caractère est non filtrée et non pasteurisée afin d’en assurer toute sa saveur et refermentée en bouteille.
Elle est produite à partir de deux sortes de malt, de deux houblons slovènes venant directement du producteur, et de levure sèche.
Elle est distribuée en Flandre sous le nom de "Foefke".
Elle est disponible en bouteilles capsulées de 33 cl.

La Chatte : pourquoi ce nom ?
D’abord elle a été conçue à Neuvillers, petit village ardennais. Au XIIème siècle, les moines de Saint-Hubert jugent bon de lui donner un nouveau nom, "Novum Villare" qui deviendra "Neuvillers" en français et "Nuviè" en wallon.
Dès cette période, Neuvillers possède un château que l’on dénommait "Tchètreuil" d’où le surnom de "tchèts" (les tchèts d’Nuviè).
Ce surnom colle bien à ses habitants et à notre bière. En effet, le chat aime préserver son lieu de vie et choisir son propre chemin. Lorsque plusieurs chats partagent le même appartement, il n’est pas rare de les voir choisir chacun leur propre "chemin" pour aller d’un lieu à un autre.
C’est exactement ce que notre bière produit après quelques verres…

Notes de dégustation : Robe blonde légèrement ambrée. Ses arômes floraux et subtils sont agréablement soutenus en bouche par une amertume bien présente, issue de houblons soigneusement sélectionnés.

La Chatte Brune

C'est une bière brune qui titre 7 % en volume d’alcool. Elle est inspirée du style Porter anglais mais sa robe est moins foncée.
Une bière accessible et bien équilibrée. Brassée depuis 2017, les premiers échos sont très enthousiastes.
Elle est également disponible en bouteilles capsulées de 33 cl.

Cette bière porte un surnom : "L'Angèle".
Mais qui est Angèle ?
C'est l'épouse d'Arsène que vous voyez sur de nombreux supports de la Chatte. Arsène a eu une vie active et intense grâce à la complicité de son épouse, Angèle.
Arsène et Angèle ont tenu l'ancien café du village où les premiers brassins de la Chatte ont été produits, sur une microbrasserie mobile.
C’est en l'honneur d'Angèle, en remerciement pour sa gaieté et sa gentillesse, que les brasseurs ont voulu que leur bière porte son nom.

Notes de dégustation : Elle présente une robe plutôt claire par rapport aux brunes existantes.
Elle exhale des arômes de café et de caramel que l’on retrouve en bouche lors de sa dégustation.

L'Estivale

En réponse à certaines attentes de nos amateurs, l’équipe a donné naissance au printemps 2018, à la Chatte Estivale.
C’est une bière blanche, qui titre 5% en volume d’alcool. C’est la petite sœur blanche de la Chatte.
Elle est élaborée à partir de malt d’orge et de froment, ainsi que de houblons slovènes et américain.
Elle est également disponible en bouteilles capsulées de 33 cl.

Notes de dégustation : Ses arômes pleins d’éclat sont une invitation à la convivialité et au rafraîchissement.
Au goût, elle offre au sein d'une vivacité acidulée maîtrisée, des saveurs d’agrumes et de fleurs.

 
Retour à la liste des confréries