CONFRÈRYIE DÈS COURCÈLÂNGN'S

 

En 1988, le Comité des Fêtes Communales du Petit-Courcelles, qui venait d’obtenir pour local la Maison du Sabotier, vieille bâtisse du quartier et propriété communale destinée à la démolition, était à la recherche de sous, et donc d’idées, pour aménager ce bâtiment.
L’idée, ce fut une bière, dans la tradition des anciennes brasseries courcelloises. Le nom fut rapidement choisi : la "Courcèlângn'", autrement dit la Courcelloise, dans le dialecte local. Le brasseur, on le trouva au loin, à Achouffe, près d’Houffalize, où un jeune ingénieur se lançait dans l’aventure brassicole.
Très vite, la Courcèlângn' connut le succès, mais la gestion de sa fabrication et de son stockage était une charge lourde pour le Comité des Fêtes. Heureusement, quelques amateurs particulièrement intéressés au niveau malt et houblon mais aussi désintéressés au niveau financier, lancèrent l’idée d’une confrérie.

Mais une Confrérie ne se construit pas seulement autour d’une bière, même de belle qualité. D’emblée, les fondateurs décidèrent d’aider le Comité des Fêtes à restaurer la Maison du Sabotier, devenue également le local de la confrérie, de promouvoir la langue wallonne et de remettre en évidence les traditions des quatre communes de l’entité courcelloise. Elle prit donc un nom en wallon, et ce fut la "Confrérîye dès Courcèlângn’s". Pour rappeler la réputation des Courcellois de boire et de manger à deux mains, les Confrères prirent pour devise "Courcèlâng's à deûs magns", et burent dorénavant leur bière dans une chope à deux anses ! Il avait fallu également trouver une nouvelle brasserie : ce fut celle de la Caracole.

Le dimanche 17 décembre 1995, les premiers "Mésses" (= Maîtres) étaient intronisés par le Grand Maître de la Confrérie du Houblon Wallon. Parmi eux, celui que les Confrères avaient choisi pour leur premier "Grand Mésse", Pol QUÉRIAT.
De par ses statuts, la Confrérie ne peut compter que treize "Mésses", mais un ou des "Chanceliè", des "Compagnons" et des "Apprintis" peuvent les rejoindre. Il y a aussi des Compagnons et Apprintis d’honneur. Enfin, cette Confrérie ayant de bonnes relations internationales, elle peut également introniser des "Consuls" à l’étranger.

Autre particularité, toutes les cérémonies se déroulent en wallon. Enfin, signalons le caractère particulièrement machiste des "Courcèlângn’s", puisque la gent féminine en est exclue, sauf dans les titres honorifiques.
Actuellement, la "Confrérîye dès Courcèlângn’s" compte treize " Mésses", un "Chanceliè", neuf "Compagnons", deux "Aprintîs", un Consul en Bretagne et un Consul en Savoie.
Outre la bière de base, la confrérie voulut défendre d’autres produits de bouche : un pâté traditionnel à la bière, un fromage, de la gelée de pommes à la bière et... des pralines fourrées à la dite gelée, le tout fabriqué par des artisans de la région.

Notre prochain chapitre aura lieu le dimanche 27 octobre 2019.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

4ème dimanche d'octobre.

M. Luc DRAILY - avenue de Scailmont 61 - 7170 MANAGE

064/55.66.89 ou 0479/54.29.19

confreriecourcelangns@gmail.com

   

 

Les produits promus par la confrérie sont la bière "Courcèlângn'", le fromage, le pâté artisanal à la bière, la gelée de pommes à la bière et les pralines à la même gelée.

La bière "COURCÈLÂNGN'"

La bière promue par la confrérie est élaborée par la brasserie "La Caracole". Elle est brassée à l'ancienne en cuves de cuivre, chauffées au feu de bois (la dernière en Europe !). Située à Falmignoul (Dinant) dans une bâtisse pittoresque datant du 18ème siècle, la brasserie ouvre ses portes tous les samedis après-midi ou sur rendez-vous pour des visites guidées et des dégustations. Brasserie "La Caracole" - Côte Marie-Thérèse, 86 - 5500 Falmignoul - Tél.: 082/74.40.80

          

Vous pouvez visiter le site de la brasserie en cliquant ici.

Notes de dégustation : Bière ambrée trouble, mousse ocre faible, pas de pétillance. Odeur marquée de froment et de levure, fruitée et moyennement houblonnée avec des notes de prunes.
Goût légèrement sucré suivit d'une amertume moyenne et des pointes épicées, piquante sur la langue et une astringeance moyenne en fin de bouche.

Le Fromage

Il s’agit d’un fromage au lait cru de vache dont la croûte est lavée à la « Courcèlângn’ ». Il est élaboré par la ferme du Sauruvin (Mme Françoise LAURENT) à Gouy-lez-Piéton.

Le Pâté artisanal à la Courcèlângn’

Notre pâté artisanal al Courcèlângn’ est préparé par la Boucherie-Charcuterie du Trieu, à Courcelles.

Les Pralines à la Gelée de Pommes

Nos pralines, fourrées à la gelée de pommes à la bière, sont élaborées uniquement pour notre chapitre, par la section pâtisserie des Cours de Promotion Sociale de Courcelles.
Elles ne sont pas disponibles dans le commerce local.

 

 

La composition de la confrérie est assez originale surtout par les titres portés par les confrères :

Voilà donc quelques titres et fonctions :

Li Grand Mésse (Grand Maître)
Les 13 Mésses à Crosettes (Le Conseil des Sages) qui se répartissent comme suit :

          - Mésse dèl Ernoméye (Relations publiques)
          - Mésse du Vikâdje (Responsable de la nourriture (notamment lors des réunions) – C’est aussi lui qui propose le pâté lors du chapitre)
          - Mésse Scrîjeû (Secrétaire)
          - Mésse Tapeû d’Mârtia du Mésse Scrîjeû (Secrétaire adjoint (le « tapeû d’mârtia » étant celui qui travaille à la place de…))
          - Mésse du Lingâdje (Responsable de la bonne utilisation de la langue wallonne)
          - Mésse Criyoleû (Responsable de l’ambiance musicale, de la diffusion, des micros etc... (le criyoleû était l’enfant de chœur qui utilisait la crécelle)
          - Mésse dèl Boûsse (Trésorier)
          - Mésse Tapeû d'Mârtia dèl Boûsse (Trésorier adjoint)           - Mésse dès Fièsses (Responsable de l’organisation des fêtes – Il est le n° 2 dans la confrérie)
          - Mésse Goûteû (Il commande et goûte la bière – C’est lui qui la propose au chapitre)
          - Petit Mésse (Il s’occupe du petit matériel)
          - Mésse Bricoleû (Il répare ou fait réparer les dégâts au matériel ou à la salle de réunion)
          - Mésse de l'Abîyemint (Responsable des tenues)
          - Mésse dèl Trique (Responsable de la discipline)

Le nombre de « Mésses » étant limité à 13, certains peuvent cumuler deux fonctions.

Un « Chanceliè » (chancelier), chargé de l'écolage des Compagnons et des Apprentis

Des Compagnons

Des « Aprintîs » (Apprentis)

Des Consuls (représentant la Confrérie à l'étranger, actuellement en Bretagne et en Haute-Savoie)

L'intronisé civil tout comme le confrère qui nous rend visite reçoit le titre d’« Aprinti » ou de « Compagnon d’Oneûr ».

 

Manneken-Pis intronisé et habillé le 5 mai 2018

Pour en savoir plus,

visitez le site de la confrérie

Retour à la liste des confréries