tr>

JURADE PRINCIÈRE DE CHIMAY

 

Le 9 avril 1486, Maximilien Ier élève le comté de Chimay à la dignité de principauté d’Empire en faveur de Charles de Croÿ.
En mai 1986, pour les cinq cents ans de la principauté, seize Grands Jurats portent la confrérie sur les fonds baptismaux, après que le Prince de Chimay eût accepté d’en être le Grand Seigneur et lui avoir accordé le nom de "Jurade Princière". Ce vocable de Jurade, ou encore Jurande, est un terme de droit féodal qui désigne un corps de Jurats, des magistrats municipaux dans le Sud-Ouest de la France (et le premier corps de jurats à s'être vu accorder des chartes de privilèges fut la Jurande de Saint-Émilion par Jean sans Terre, vocable conservé précieusement par la confrérie du lieu). Dans d’autres coins, on parle de Capitouls.

Les buts de la confrérie sonr de faire découvrir le pays de Chimay, son environnement, ses potentialités touristiques, sa glorieuse histoire, l’énorme patrimoine immobilier, le riche passé culturel et le grand renom musical en plus de toutes les ressources gastronomiques.
La devise de la confrérie est : "CHIMAY, J’Y CROYS”.

Notre prochain chapitre aura lieu le dimanche 13 octobre 2019.

 

CHAPITRE : le second dimanche d'octobre.

CONTACTS

Secrétariat général : M. Emmanuel SERVAIS - les Hayes 9 – 6591 MACON - Tél.: 060/51.13.88 ou 0472/93.25.74

emmanuel.servais@momignies.be

Relations avec les confréries : Mme. Marie-Jeanne PAROCHE - Le Feuillet 14 – 6460 CHIMAY - Tél.: 060/21.25.21 ou 0474/69.44.33

chapitre.juradeprinciere.chimay@skynet.be

   

 

Les produits promus par la confrérie sont les célèbres bières trappistes de Chimay toujours brassées à l’abbaye de Scourmont, les réputés fromage de Chimay, les succulentes charcuteries de Chimay, l’inévitable escavêche, les délicieux bernardins etc...

La bière de l'Abbaye de Chimay

La Chimay est une authentique bière Trappiste, c'est-à-dire qu'elle est brassée dans l'enceinte d'un monastère Trappiste, sous le contrôle et la responsabilité de la communauté monastique et dont l'essentiel des revenus sont consacrés à l'entraide sociale.

Le logo "Authentic Trappist Product" est accordé par l'Association Internationale Trappiste.

Il garantit au consommateur la provenance Trappiste des produits selon des critères bien déterminés :
1. Ils sont fabriqués sur le site ou dans la proximité du monastère.
2. La communauté monastique est engagée dans la gestion et l'ensemble des moyens nécessaires pour l'exploitation. Celle-ci doit refléter clairement un lien de subordination indiscutable avec le monastère bénéficiaire.
3. Les revenus subviennent pour la majeure partie aux nécessités de la communauté et à des œuvres sociales.

La Chimay Rouge

La Chimay Rouge qu'on nomme "Première" en bouteille 75 cl, est la plus ancienne des Chimay.
Cette bière Trappiste possède une belle couleur cuivrée, ce qui la rend particulièrement attrayante. Surmontée d'une mousse crémeuse, elle dégage une légère odeur fruitée abricotée provenant de la fermentation. L'arôme perçu en bouche est un équilibre confirmant les nuances fruitées décelées à l'odorat.
Cette bière belge de tradition se déguste à une température de cave (10 à 12°C).

La Chimay Bleue

La Chimay Bleue, baptisée "Grande Réserve" en bouteille 75 cl, est une bière Trappiste foncée à l'arôme puissant, dont la saveur complexe continue à bonifier au fil des années. Elle fut brassée au départ comme bière de Noël, d'où la présence d'un "millésime".
Cette bière belge authentique, dont l'odeur de levure fraîche associée à une légère touche fleurie rosacée, est particulièrement agréable. Son arôme, perçu lorsqu'on la déguste, ne fait qu'accentuer les agréables sensations décelées à l'odeur, tout en révélant une légère mais agréable note caramélisée.
Elle se sert idéalement à température de cave (10 à 12°C).

La Chimay Triple

La Chimay Triple, dernière-née de l'Abbaye, est étiquetée "Cinq Cents" en bouteille 75 cl. D'une couleur dorée, cette bière Trappiste allie douceur et amertume avec un rare équilibre.
L'arôme de la bière perçu en bouche provient des parfums du houblon: ce sont surtout des touches fruitées de types muscat et raisin sec, voire de pomme mûre.
Cette bière belge de tradition se déguste plutôt fraîche à une température de 6 à 8°C.

La Chimay Dorée

La Chimay Dorée, jusqu'à présent réservée à la communauté monastique, à ses hôtes et ses collaborateurs se dévoile aujourd'hui avec ses arômes rafraîchissants de houblon et d'épices.
Le brassage traditionnel de cette bière légère et complexe reste donc limité. Elle est présentée dans une bouteille 33cl dont l'étiquette, basée sur l'historique, soulignera son caractère artisanal, frappé du sceau d'une qualité sans concession, comme le sont tous les produits bières et fromages trappistes de l'abbaye Notre-Dame de Scourmont.

Les fromages de l'Abbaye de Chimay

Chimay a aussi une grande tradition fromagère depuis 1876.
Recouvert de forêts, de pâturages et traversé par de nombreuses rivières, le pays de Chimay a toujours été une région d'élevage. Et qui dit vaches laitières dit fromages.
Dès 1876, les moines Trappistes de Scourmont ont retrouvé les secrets de fabrication de ce fromage à pâte demi-dure élaboré à base du bon lait de leur ferme et affiné dans les caves voûtées de l'Abbaye. Aujourd'hui, le fromage de Chimay est élaboré avec un lait exclusivement régional et les moines Trappistes ont modernisé leur outil de production.
La technologie est venue rejoindre la tradition pour le plus grand bonheur des connaisseurs. Le fromage de Chimay s'est donc adapté tout en gardant son authenticité.

L'Escavêche de l'Abbaye de Chimay

Recette traditionnelle importée par Charle Quint d'Espagne dans la région de Chimay, pour conserver les poissons récoltés dans les nombreux étangs présents à l'époque.

La recette est la suivante : Nettoyer, laver et essuyer les poissons. Couper (les anguilles) en morceaux d'une dizaine de cm. Les passer dans la farine.
Dans une poêle sur feu vif faire frire les poissons dans du beurre. Les sortir de la poêle et les réserver.
Faire bouillir le vinaigre (2 verres) coupé d’eau (1/2 verre), ajouter le bouquet garni, l’estragon, quelques grains de poivre et 3 feuilles de gélatine préalablement ramollies dans de l’eau tiède. Arrêter la cuisson.
Dans une terrine, disposer alternativement une couche de poissons, une couche d’oignons émincés et de citrons coupés en rondelles. Arroser avec le vinaigre jusqu’à ce que la préparation soit recouverte totalement.
Mettre au frais. attendre une semaine avant de consommer avec des frites (évidemment) et une Chimay Triple, bien sûr !

On peut la trouver dans la région en semi-conserve.

 

Pour en savoir plus,

visitez le site de la confrérie

Retour à la liste des confréries