ORDRE DES PREUX COMPAGNONS DE LA TERRE DE BRY

 

L'Ordre des Preux Compagnons de la Terre de Bry est une confrérie gastronomique louvièroise qui a vu le jour en 1969.
L'ordre est une émanation de l'Association "Amitiés Belgo-Charentaises" créée à son origine pour perpétuer le souvenir des liens de guerre nés entre citoyens de France et Belges de la Région du Centre, ce qui explique le choix de la toge noire et de l'épitoge cognac : le noir pour la région du Centre et le cognac pour les Charentes.

Sa devise est : "Semper Floreat Amiticia" - "Que toujours fleurisse l'Amitié".

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 15 septembre 2018.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

FACEBOOK :

3ème samedi de septembre.

M. Patrick PIERS - rue de Bouvy 8 / 0201 - 7100 LA LOUVIERE

0475/60.29.52

terredebry@gmail.com

Consultez notre page ici.

 

Un peu d’histoire :

L'ordre a donc été en 1969. Il se voulait être « une alliance basée sur la solidarité de Compagnons liés par l'amitié aux Citoyens français des régions dont le littoral s'identifie à celui de la Belgique et où se rencontre la Terre de Bry. L'appartenance à l'Ordre est un honneur et une récompense ».
Nous passerons sur les subtilités qui les amènent à faire la distinction entre Confrérie et Ordre. Si un Ordre est une alliance amicale basée sur la solidarité entre membres unis par des liens d'amitié, nous croyons que, dans le contexte d'aujourd'hui, une Confrérie est aussi une alliance amicale basée sur la solidarité et les liens d'amitié.
Plus intéressante est l'explication de leur nom « TERRE de BRY ». Sans la Terre de Bry, la Charente Maritime eût été plus restreinte. Ce sont les marais de Rochefort, de la Boutonne, de Brouage, de Royan et de la Gironde qui ont été comblés à l'époque du quaternaire. Le colmatage en surface de ce remblaiement est constitué par une argile apportée par les marais et que les paysans charentais appellent TERRE de BRY.
Sans être misogynes - l'Ordre a été mixte pendant trois ans - nos amis de La Louvière ont décidé de se fermer aux femmes. Nous n'avons pas poussé plus loin la curiosité et ils ne se sont pas prononcés davantage là-dessus. Au fait, pourquoi en savoir plus à ce sujet ? D'autres confréries ne sont non plus pour la mixité. Alors ?
Malheureusement, le recrutement s’est fait attendre et lors du chapitre du 25 juin 2006, le Grand-Maître de l’époque, Michel WASTERLAIN déclarait solennellement : : « Les Preux ne vont pas en rajeunissant : la relève est nulle dans la mesure où la jeunesse actuelle manque totalement d’intérêt à s’investir bénévolement dans la problématique des confréries pour la défense des produits présentés et par le temps nécessaire à y consacrer sans oublier les coûts engendrés par ces obligations. À décharge, la région du Centre n’a pas été gâtée au niveau de l’emploi, ainsi des aspects financiers, un manque d’intérêt et de motivation font que nous devons arrêter par défaut de combattants… » !
L’Ordre entrait donc dans un profond sommeil jusqu’en 2013, date à laquelle une nouvelle équipe a voulu réveiller la « veille dame », trouvant indigne de la laisser ainsi dans les oubliettes de la vie.

Composition du groupe :

C'estla couleur du ruban supportant la médaille qui permet d’identifier les différents grades au sein de l’Ordre.

- Ruban bleu : Postulant, titre reçu lors du banquet comme expliqué ci-dessous.
- Ruban bleu et toge remis au Postulant lors du chapitre de septembre de la même année. Le Postulant devient Impétrant.
- Ruban rouge : l'Impétrant devient Compagnon lors du chapitre de l'année suivante.
- Ruban vert : il est remis à tout Compagnon qui souhaite prendre une des fonctions suivantes et devenir membre effectif : Maître de Cérémonie ou Secrétaire. A noter que 2 ans de statut de Compagnon sont obligatoires pour accéder à un de ces postes.
- Ruban jaune : Conseil Souverain qui regroupe Grand Bailli, Grand Chancelier, Grand Argentier et Grand Prévôt. Le Conseil Souverain est avec le Grand Maître, le staff qui dirige l'Ordre et prend les décisions, il faut 5 ans de statut de Compagnon pour y accéder.
- Chaîne dorée : c’est le Grand Maitre. Il est le maître à bord et doit avoir trois ans de Conseil Souverain pour y accéder.
- Ruban violet : Sénateur, grade donné à tous les Grands Maîtres sortants après leur(s) mandat(s). Le plus ancien de ceux ci est nommé Président du Sénat.

Sur les rubans jaunes et rouges, viennent ensuite les étoiles :
- Une étoile : Officier de l'Ordre
- Deux étoiles : Commandeur de l'Ordre
- Trois étoiles : Grand Commandeur (grade attribué uniquement au Grand Maître après son premier mandat de trois ans).

Tenue :

Les confrères portent une toge noire et une longue épitoge cognac. Le noir évoque la région du centre et le cognac rappelle bien sûr les Charentes et son illustre breuvage.
La médaille est portée en sautoir avec un ruban dont les couleurs varient donc en fonction du grade au sein de l’Ordre.

Produits défendus :

Nous assurrons la promotion de la tarte au sucre blond pour la région du Centre et le Pineau pour la région des Charentes.

LE PINEAU DES CHARENTES.

Le pineau des Charentes est une boisson alcoolisée de type "vin de liqueur" produit dans une région déterminée obtenue par mélange de moût et d'eau-de-vie de cognac. Cette boisson est produite dans une région qui contient une partie de la Charente-Maritime et de la Charente. Le pineau des Charentes est une AOC (appellation d'origine contrôlée)1. Sa zone de production s'étend sur 1500 hectares et recouvre à peu près celle du cognac. Le rendement final du pineau des Charentes par hectare de vigne nécessaire à son élaboration est de 27 hectolitres. Sa fabrication est autorisée uniquement pour les bouilleurs de cru individuels ou les coopératives de producteurs, avec les produits de leur récolte, dans le respect des usages locaux.

LA TARTE AU SUCRE BLOND.

La tarte au sucre est très populaire dans le Nord de la France et en Belgique. Dans certaines régions, comme celle de Charleroi, elle était préparée avec du sucre raffiné : c'était plus chic ! Actuellement, c'est d'utiliser de la cassonade que l'on considère comme le grand chic.

Médaille :

La médaille est de couleur bronze avec les caractères en relief. Elle a la forme d’un écu avec les initiales SFA de « Semper Floreta Amicitia » sur le recto qui est la devise : « Que toujours fleurisse l'amitié ».
La mention « Ordre des Preux Compagnons de la Terre de Bry » figure sur le côté pile.

La Croix :

La croix est une distinction.
La première (Croix de Compagnon) se donne à l'impétrant qui passe compagnon, elle se porte uniquement sous le nœud papillon en tenue de gala et non sur la toge.
La deuxième (Croix de Chevalier) se donne au compagnon méritant, elle se porte sur la toge au niveau du cœur.
Le Grand Maître en porte une deuxième au niveau du cou sur la toge.

Particularités :

La confrérie est jumelée avec la Confrérie des Herdiers d'Ardenne de Bastogne depuis 1986.
Le samedi 9 mai 2015, une Charte d'Amitié a été signée entre les Preux Compagnons et les Chevaliers du Livarot lors de leur chapitre annuel en Normandie.

Autres activités :

Pour ses futurs Compagnons, l’Ordre a instauré le « Banquet du Postulant ».
Chaque année, les candidats désireux de rejoindre la confrérie viennent se présenter à la première réunion statutaire de l'année en février. S’ils sont intéressés, ils doivent préparer un travail à présenter lors de la seconde réunion statutaire dans le courant du mois d’avril.
Ce travail consiste à réaliser une étude sur une région au choix avec ses côtés historique, géographique, et surtout gastronomique. A la présentation de ce travail, il fait déguster à tous les membres un produit de ce terroir. Suite à cela, le candidat sort de la salle et l’assemblée délibère.
Début mai, lors d’un banquet de gala, les candidats sont nommés « Postulants » lors d'une partie académique prévue à cet effet.

   
 
Retour à la liste des confréries