tr>

ORDRE DES CHEVALIERS D'AULNE

 

C'est le 22 février 1974, que fut créée la "Commanderie des Chevaliers d'Aulne". En 1991, elle changea d'appellation pour devenir "L'Ordre des Chevaliers d'Aulne", dans le but de mieux faire connaître le site de l'Abbaye et son histoire.

En 657, l'abbé LANDELIN, élevé par Saint Aubert, évêque de Cambrai, cherchait un endroit pour y établir son ermitage. Arrivé à Gozée, il trouva un lieu sauvage planté d'aulnes et y construisit un petit oratoire. URSMER, prieur de l'Abbaye voisine de Lobbes, s'intéressa à Aulne et avec l'aide de PÉPIN de Herstal, fît d'Aulne un monastère. Vers 880, les Normands ravagèrent l'Abbaye et c'est l'évêque de Liège, RICHER, qui ressuscita le monastère.

1147 constitue un grand tournant dans l'histoire de l'Abbaye, car les clercs réguliers sont remplacés par des moines cisterciens de Clervaux qui lui donnent prospérité et rayonnement. Mais l'Abbaye connut des siècles agités : détruite et pillée au cours des invasions françaises du 16ème siècle, le renouveau s'amorça au 17ème et au 18ème et c'est l'abbé Barthélémy LOUANT, qui rénova l'ensemble avec grand luxe. Le 14 mai 1794, les sans-culottes se livrèrent à de véritables orgies dans l'Abbaye et dans l'église. Le général CHARBONNIER mit le feu à l'Abbaye et de nombreux et précieux documents s'envolèrent en fumée.

A partir de 1875, l'État belge restaura le site en vue de sa conservation. Ces ruines majestueuses valent vraiment le détour et on peut affirmer qu'Aulne est une perle de notre patrimoine culturel. La principale ruine est celle de l'église, un édifice gothique de 90 m. de long, édifié entre le 12ème et le 15ème siècle et remanié au 16ème. Le long de la Sambre, à l'intérieur du mur de clôture, les moines édifièrent un moulin, une scierie, une forge et une brasserie. L'abbaye comptait aussi deux réfectoires, dont le "Réfectoire du Maigre", appelé ainsi car on n'y servait jamais de viande à l'époque. Mais les temps changent et à présent on y organise même le repas du chapitre de l'Ordre.

L'Ordre des Chevaliers s'attache particulièrement à magnifier ces glorieux souvenirs mais aussi de favoriser le rayonnement artistique et culturel de l'Abbaye d'Aulne, apporter un soutien aux activités touristiques, folkloriques et gastronomiques et contribuer à des actions philanthropiques.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 1er septembre 2018.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

FACEBOOK :

1er samedi de septembre.

Mme. Rose-Marie Ducoeur - rue Bierque 67 - 6534 GOZEE

071/51.01.00

chevaliersaulne@hotmail.be

Consultez notre page ici.

   

 

Les produits promus par la confrérie sont l'Ada Blonde des Pères, une bière de l'Abbaye d'Aulne fabriquée par la Brasserie du Val de Sambre et le fromage aux orties fabriqué par le Centre Bois Roussel (un service d'accueil de jour pour adultes souffrant d'un handicap léger) à Montigny-le-Tilleul.

ADA - BLONDE DES PERES

L'Ada Blonde des Pères est une bière issue de fermentation haute, refermentée en bouteilles. Sa teneur en alcool est de 6,3 %.
Sa température de consommation idéale est de 8°. Elle est condiotionnée en bouteilles de 33 cl.
Une bière à déguster idéalement dans son verre calice.

Notes de dégustation : De robe dorée, elle se distingue par des nuances aromatiques, une amertume subtile et une rondeur épanouie. Arôme malté, fruité, doux avec une amertume discrète.

LE PAVÉ D'AULNE

C'est un fromage égoutté à croûte lavée de type Munster, aromatisé aux orties. Ils sont fabriqués à partir de lait cru. Les croûtes sont tout à fait mangeables car elles ne reçoivent que de l'eau et du sel.
Il est élaboré par le Bois Roussel, un service d'accueil de jour pour adultes.

Le groupe de trompettes thébaines des Chevaliers d'Aulne dirigé par Francis HENIN.

 

Pour en savoir plus,

visitez le site de la confrérie

Retour à la liste des confréries