CONFRÉRIE DES JOYEUSES POMMES

 

La Confrérie des Joyeuses Pommes s'est constituée en 2019 sous l’impulsion du Grand-Maître Isabelle VERMER.
Jadis, sur les hauteurs de Dinant, de nombreux vergers s’étendaient à perte de vue. Aujourd'hui, sur la rive droite, il ne reste qu’un seul pommier des vergers de la famille MATERNE dans le quartier bien nommé de la Pommeraie. Sur la rive gauche, les vergers sont toujours bien présents grâce à la famille ROMMEL.

Des hommes et femmes, issus de cette belle région de la vallée mosane, eurent envie d’être les représentants de cette production régionale ancestrale et du savoir-faire de nos artisans locaux.
Ils eurent envie de préserver, partager et transmettre les délices que la nature nous a donnés et que nos artisans locaux ont transformés pour le plaisir des papilles.

Nous sommes actuellement en stage au sein du CNCN.
Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 16 septembre 2023.

 

 

CHAPITRE : 3ème samedi de septembre des années impaires.

SIEGE SOCIAL : rue de l'Ermitage 20 - 5537 BIOUL

CONTACT : Mme. Brigitte THIRAN - rue de l'Ermitage 20 - 5537 BIOUL

TÉL : 0496/12.64.55

E-MAIL : lesjoyeusespommes@gmail.com

FACEBOOK : Consultez notre page ici.

 

 

 

Les produits promus par la confrérie sont évidemment dérivés de la pomme.

La Rabotte de Dinant

Nous n'avons pas d'origine officielle de la création de la rabotte. Nous n'avons que les ouï-dire et la tradition orale. Après avoir fait des tartes, une villageoise se rendit compte qu'il lui restait un peu de pâte, trop peu que pour faire une petite tarte supplémentaire... A une époque où absolument rien n'était gaspillé, son regard se posa sur une pomme ... elle étala son reste de pâte, y ajouta une pomme et de la cannelle, puis enfourna ... la rabotte était née !

Lorsque l'on confectionne une tarte, on fonce la pâte dans son moule et on coupe ce qui dépasse. En d'autres temps et en wallon, on utilisait plus fréquemment l'expression "raboter" plutôt que couper, recouper, ...
On suppose donc que le nom "rabotte" est né de là.

La recette de la rabotte est donc simple : une pâte levée, des morceaux de pomme, un peu de cannelle, le tout passé au four.

A l'époque de nos grands-parents, toutes les boulangeries vendaient la rabotte. Actuellement et à notre connaissance, une seule boulangerie dans la région dinantaise en fabrique encore.
La boulangerie DEFOSSEZ ne commercialise pas la rabotte mais ils nous fournissent la pâte et nous permettent d'utiliser leurs installations afin que nous puissions fabriquer nous même les rabottes.

Nous ne voulons pas que la rabotte disparaisse, il nous tient à coeur que nos enfants et petits enfants puissent connaître ce produit si simple et pourtant si délicieux.
De plus, nous souhaitons la faire découvrir à tous ceux qui ne connaissent pas encore cette délicieuse pâtisserie.

 

Le jus de pommes

En 1963, George ROMMEL, revenant d’Afrique plante 10 Ha de pommiers et poiriers sur les terres de la ferme familiale. Toute la famille participe aux différents travaux de production. Rapidement, des ruches sont introduites dans le verger afin d’augmenter la quantité et la qualité des fruits. Dès ce moment, les interventions sont sélectionnées afin de ne pas nuire à la faune utile de l’environnement. De plus, vu la situation géographique de l’exploitation, en dehors des grandes zones de productions fruitières belges, c’est une clientèle individuelle, sensible à la vraie saveur des fruits, qui vient s’approvisionner directement chez le producteur.

Les arbres sont élevés dans le plus grand respect de la nature, et ils nous le rendent au moment de la cueillette. Depuis, au fil des années, ce sont les clients satisfaits qui assurent notre publicité, et de nos jours la majorité des fruits sont vendus directement au consommateur. A cette fin, l’entreprise est restée artisanale.
La fabrication de certains produits dérivés comme le jus et le cidre est réalisée par des collaborateurs indépendants ou dans le cadre de petites sociétés coopératives.

Les pommes sélectionnées sont pressées avec le plus grand soin pour obtenir un jus de qualité.
Il est conditionné en cartons à boissons de 5 litres sans aluminium.
Il se conserve encore 3 mois après ouverture.

Vous pouvez visiter le site des vergers mosans cliquant ici.

 

Notre Tenue

Notre tenue sera à l’image de nos produits : la simplicité des produits du terroir.
Une longue jupe noire ou un pantalon noir classique et un chemisier blanc pour les dames, un pantalon noir et une chemise blanche pour les hommes, un tablier rouge floqué de notre logo et de notre nom, un panier en osier avec un chiffon vichy rouge et quelques pommes, un chapeau de paille décoré d’un ruban rouge et de trois petites pommes rouges, et enfin une médaille de bois en forme de pomme.

Le Grand Maître, la Secrétaire et le Trésorier se différencient par une petite pomme verte et deux petites pommes rouges en décoration de leur chapeau.

 

Notre Médaille

Notre médaille, d’une dimension de 10cm, est gravée dans du bois de cerisier.
Ce choix a été fait pour une question de solidité tout en restant un arbre fruitier.
Elle est évidemment en forme de pomme et est gravée du nom de note confrérie.

 
 
 
Retour à la liste des confréries
e-mail