ORDRE DE LA PREVÔTE DE POILVACHE

 

L'Ordre de la Prévôté des Amis de Poilvache est une confrérie folklorique et gastronomique qui participe à la promotion, à la mise en valeur et à la sauvegarde des ruines médiévales de Poilvache. Elle a été créée le 23 septembre 1994, et son chapitre se tient fin avril ou début mai de chaque année. Le produit de bouche de l'ordre est "l'Esterlin de Poilvache", monnaie en chocolat représentant celle frappée dans l'atelier monétaire du site au XIVème siècle. Chaque chapitre se déroule en deux temps. Tout d'abord, sur le site même, non loin de la tour de l'Ouest, dans la ville, le récipiendaire est intronisé par le Souverain Bailli. Ensuite, tous les participants se retrouvent dans le cadre splendide et classé de la Vieille Ferme de Godinne autour d'un grand banquet traditionnel.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 27 avril 2019.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

fin avril ou début mai selon le calendrier.

M. Luc BAILLOT - rue Grande 75 - 5537 ANHEE

082/61.25.54

luc.baillot@skynet.be

 

Brève présentation historique.

Le château de Poilvache ne fut pas construit par un "seigneur" indépendant et belliqueux. Il faisait partie, dans la vallée de la Meuse, d'une entité administrative et d'un système de défense assez précis. Le château, imposant et vaste, assis sur l'éperon rocheux avancé dans la vallée, servait aussi de symbole de pouvoir.

Poilvache, dont la plus ancienne mention actuellement connue est datée de décembre 1228, appartient à une catégorie de fortifications médiévales qu'on pourrait qualifier de "forteresse d'Etat". Ses premiers possesseurs connus, Waleran de Montjoie et son épouse Isabelle de Bar, étaient les enfants respectifs de Waleran de Limbourg et d'Ermesinde de Namur, Comte et Comtesse de Luxembourg. La "Terre de Poilvache", arrachée au comté de Namur en 1199, fut probablement constituée en apanage pour les jeunes époux après la mort de Waleran de Limbourg en 1226. Mais dès 1254, elle entre dans le domaine direct des comtes de Luxembourg. Vers 1270, Henri VI crée une prévôté dont Poilvache devient tout naturellement le centre militaire, judiciaire et administratif, doté d'une église paroissiale et d'un atelier monétaire.

En 1343, la comtesse douairière de Namur, Marie d'Artois, rachète Poilvache - château et prévôté - à Jean l'Aveugle, Comte de Luxembourg mais aussi roi de Bohème, dont les centres d'intérêt se sont déplacés plus à l'est. Dès lors, Poilvache suivra les destinées du Comté de Namur : bien que la forteresse ait été détruite et démantelée par les milices liégeoises lors de la terrible guerre de 1430, la prévôté survivra en tant que circonscription administrative, d'abord bourguignonne puis espagnole et enfin autrichienne, jusqu'à la fin de l'Ancien Régime.

Pour en savoir plus,

visitez le site de l'ordre

   
 
Retour à la liste des confréries