CONFRÉRIE DES MAÎTRES PAVEÛS, SCRIBEUX ET MOUGNEUX DE TARTE AU SUCRE

 

La grande priorité de la Confrérie est de démontrer que l’histoire de Waterloo ne se limite pas à la bataille de 1815 qui s’est déroulée aux pieds du Lion.

Son objectif est de faire revivre le passé afin de mieux comprendre le présent.
Créée au mois d'avril 1993, la Confrérie des Maîtres Paveûs, Scribeux et Mougneux de Tarte au Sucre de Waterloo a trois buts, comme son nom l'indique :

- Les Paveûs : La Confrérie veut maintenir vivant le souvenir des paveurs de Waterloo, dont le renom s'étendait au-delà de nos frontières jusqu'au Portugal, en Russie et en Amérique.
La rue des Paveurs, certaines rues en pavés du Chenois (le quartier le plus ancien de Waterloo) ainsi que le géant Jules-le-Paveur sont d'autres hommages à cette classe laborieuse jadis importante de Waterloo.

- Les Scribeux : La Confrérie encourage les gens de plume de tous âges: les écrivains de Waterloo (habitant ou ayant séjourné à Waterloo) et/ou dont le sujet est Waterloo, les artistes ainsi que le milieu culturel.
Victor HUGO et Armand BERNIER en sont les plus illustres représentants.

- Les Mougneux de Tarte au Sucre : L'ancienne sucrerie réhabilitée en Office Park témoigne de l'évolution socio-économique de Waterloo.

Enfin, nous poursuivons également un but social : l'aide à des institutions et associations accueillant, à Waterloo, des enfants et des jeunes parmi les plus démunis.

Notre prochain chapitre aura lieu le samedi 18 avril 2020.

Patrick Williot a réalisé tout un reportage sur notre dernier chapitre du 13 avril 2019. Vous pouvez voir cet album de photos ici.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

FACEBOOK :

le deuxième samedi du mois d’avril.

M. Jean-Paul GILSON - Clos du Vieux Moulin 24 - 1410 WATERLOO

0499/58.59.22.

confrerie.tarte.waterloo@gmail.com

Consultez notre page ici.

   

 

Notre Confrérie assure la promotion de deux produits.

La tarte au sucre brun cassonade

Cette pâtisserie est un des fleurons de notre gastronomie locale. Sa particularité n’est autre que l’utilisation du sucre brun issu de la betterave sucrière très prisé dès le début des années 1900 en lieu et place du sucre blanc raffiné issu de la canne à sucre et beaucoup plus cher à cause de l'importation.
Les femmes des paveurs confectionnaient autrefois cette tarte pour être dégustée lors des kermesses du village ou comme dessert pour leurs maris.
Etant un mets peu onéreux et facile à préparer, la tarte leur permettait de résister aux rigueurs de l’hiver, tout en leur apportant l’énergie nécessaire pour construire les rues en pavés qui ont fait la célébrité de Waterloo.

La difficulté de cette recette ? La pâte levée, introuvable dans le commerce, qui nécessite un bon tour de main. Une fois préparée, vous n’aurez plus qu’à ajouter les ingrédients pour la garniture et placer la tarte au four pendant une dizaine de minutes. C’est environ une heure après sa sortie du four, une fois tiédie, qu’elle prend véritablement toute sa saveur. Elle peut également être dégustée froide.

La Confrérie a labellisé une boulangerie-pâtisserie de notre commune: LONBOIS (près de l’International School Saint-John).

La bière WATERLOO

Boisson d’accompagnement idéale de la tarte au sucre brun, la bière artisanale Waterloo existe en 7 versions : Blonde, Brune, Kriek, Récolte blonde, Récolte brune, Triple Hop et Cuvée Impériale. Elles sont brassées à la micro-brasserie de la Ferme de Mont-Saint-Jean, ferme classée où le Duc de Wellington installa l’hôpital des Anglais durant la Bataille de Waterloo.

Vous pouvez visiter le site de la brasserie en cliquant ici.

La Waterloo Triple Blonde

La Waterloo Triple Blonde est, comme son nom l'indique, une bière blonde de fermentation haute et titre 8 %.
Elle a reçu la médaille d'or dans la catégorie "Blondes Triples" lors du World Beer Awards 2015.
Elle est commercialisée en bouteilles de 33 cl, de 75 cl et en fûts de 15 l.
Elle se sert idéalement à une température de 4 à 6°.

Notes de dégustation :
Cette triple est à la fois simple et complexe. Toute d’abord une simplicité grâce une approche aisée libérant un zeste sucré en pointe de langue très vite couvert par une amertume qui s’étendra jusqu’en fond de bouche. Son brassage à l’ancienne à partir de malts et de houblons délicatement sélectionnés lui donne son goût corsé et puissant. Sa mousse fine et généreuse est marqué par une odeur fruitée pomme verte avec le houblon fin.

La Waterloo Strong Dark

La Waterloo Strong Dark est une bière brune de fermentation haute et titre 8 %.
Elle est commercialisée en bouteilles de 33 cl, de 75 cl et en fûts de 15 l.
Elle se sert idéalement à une température de 4 à 6°.

Notes de dégustation :
Son brassage à l’ancienne à partir de malts et de houblons délicatement sélectionnés lui donne son goût corsé et puissant. Son arôme est équilibré par sa levure fraîche et ses épices. Vous serez convaincus par cette bière au goût légèrement caramélisé.
Son nez café s’allie à un ton prononcé fort de caractère sévère mais discipliné. Sa saveur se développe progressivement sur la langue. Elle se veut forte mais rassurante, en procurant notamment une conclusion tendant vers un liquoreux principalement au gosier.

La Waterloo Strong Kriek

La Waterloo Strong Kriek est une bière belge originale. Le maître-brasseur a élaboré la recette parfaite entre une bière de haute fermentation et un authentique lambic à la cerise produit chez Timmermans, la plus ancienne brasserie de lambic encore en activité (1702).
Un brassage unique, un goût fruité équilibré et un caractère fort. Une kriek plus puissante que jamais.
Elle titre 8 %.
Elle est commercialisée en bouteilles de 33 cl, de 75 cl et en fûts de 15 l.
Elle se sert idéalement à une température de 4 à 6°.

Notes de dégustation :
Son premier nez est vif et pointu. Les arômes de kirsch et du noyau de cerise se développent subtilement au sein de cette association.
Harmonie et équilibre entre le côté rafraîchissant du lambic de cerises et la structure agréable d’une bière blonde de haute fermentation.
Aboutie et légèrement corsée. Sa vivacité et son confort de bouche sont le résultat d’un parfait équilibre entre les deux bières utilisées pour la réalisation de ce mariage.
Cette bière se marie à la perfection avec les plats de viandes blanches, les desserts et en particulier les sorbets.

La Waterloo Récolte

La Waterloo Récolte est une bière de couleur blond pâle de fermentation haute et titre 6 %.
C’est un véritable produit du terroir dont les matières premières sont issues de la terre fertile des plaines du Brabant Wallon.
Elle est commercialisée en bouteilles de 33 cl et en fûts de 15 l.
Elle se sert idéalement à une température de 5°.

Notes de dégustation :
Une robe qui rappelle les bières blanches. Au nez, des arômes fruités, une note fumée et de céréales et une pointe de levure. Très complexe et désaltérante à la fois, l’amertume douce se révèle en longueur.
Une très belle réussite des maîtres brasseurs Edward Martin et Thomas Vandelanotte.
Cette bière sera brassée chaque année en saison et aura donc une typicité de millésime.

La Waterloo Récolte Dark

La Waterloo Récolte Dark est une bière de couleur brune de fermentation haute et titre 6 %.
Comme sa grande soeur, la Récolte blonde, c’est un véritable produit du terroir dont les matières premières sont issues de la terre fertile des plaines du Brabant Wallon.
Fraîche et racée, cette brune est légère et houblonnée. Le sucre brun et le malt torréfié lui confèrent une robe foncée et une note caramélisée très agréable en fin de palais.
C’est une bière artisanale aussi désaltérante que surprenante.
Elle est également commercialisée en bouteilles de 33 cl et en fûts de 15 l.
Elle se sert idéalement à une température de 5°.

Notes de dégustation :
Bière brune, mousse beige abondante, pas de pétillance. Odeur peu houblonnée avec des senteurs maltées et des pointes torréfiées. Goût peu amer, saveurs de noisette avec des pointes légèrement sucrées et caramélisées, peu sèche en bouche, effervescence moyenne avec une astringence légère en fin de bouche.

La Waterloo Triple Hop

La Waterloo Triple Hop est une bière d’une couleur orangée, vieil or, sa robe est très lumineuse et sa bulle assez fine, ce qui lui donne une mousse dense et un peu crémeuse. Elle titre 7 %.
Cette bière légèrement ambrée de fermentation haute a la particularité d’avoir été brassée au moyen de trois houblons différents. La variété Magnum procure l’amertume lors du brassage, tandis que le Cascade et le Citra donnent les arômes lors du dry hopping.
Elle n'est commercialisée qu'en bouteilles de 33 cl.
Elle se sert idéalement à une température comprise entre 4 et 6°.

Notes de dégustation :
Un nez franc et direct de fermentation, de « salle de brassin ». Musqué, fruité et épicé. Des arômes très fleuris, avec une nette présence d’agrumes, dont le pamplemousse, et une touche de fruits exotiques.
L’attaque de bouche est ferme et robuste, mais surtout très fraiche. Les gouts sont à la fois levurés, fruités et sucrés. En fin de bouche l’amertume du houblon est compensée par la rondeur du malt. La fin de bouche développe les aspects houblonnés, de persistance longue mais très rafraichissante. La dégustation laisse se développer les goûts de pamplemousse et d’une touche d’abricot.
Une bière très bien structurée, équilibrée, fraiche et dynamique. Très digestive, elle appelle à être accompagnée de quelques « agréments gustatifs ».

La Waterloo Cuvée Impériale

La Waterloo Cuvée Impériale est une bière triple de couleur rubis foncé de fermentation haute et titre 9,4 %.
Elle n'est commercialisée actuellement qu'en bouteilles de 75 cl.
Elle se sert idéalement à une température entre 4 et 6°.

Notes de dégustation :
Sa présence est tout de suite perceptible grâce à un nez puissant qui impose tout naturellement son autorité. Les papilles s’inclinent très vite sous l’imposante saveur teintée de noblesse et d’un caractère très élégant. Elle étale tout au long de sa dégustation, un ton velouté languissant, cumulé à une sévérité naturelle rappelant que des malts torréfiés se sont mis à son service. Elle s’est aussi parée d’une certaine souplesse évoquant sa générosité en largesses de douceurs grâce à ses véritables sucres de canne qui la suivent tout au long de son parcours jusqu’à sa conclusion. Elle laisse derrière elle une impression majestueuse presque spontanée d’autorité, munie durant son parcours, d’une robe rubis sombre à hauteur de son rang. Son statut dégustatif, la place bien au-dessus des bières de cette catégorie marquant de son seing un palais tout entier.

Lors de nos activités saisonnières, la Confrérie marie également la tarte au sucre brun aux saveurs du Pommeau de Normandie dont nous sommes les Ambassadeurs.

Il s'agit d'un apéritif de type mistelle obtenu par l’assemblage de jus de pommes non fermenté et de calvados. Il titre entre 16 et 18% vol.
On obtient le pommeau en mélangeant environ deux tiers de moût de pommes (jus non fermenté) et un tiers de calvados. Cette opération s'appelle le mutage.
Le calvados en appellation d'origine contrôlée utilisé pour le mutage doit avoir été conservé dès la fin de la distillation sous bois de chêne au moins douze mois et doit avoir un volume d'alcool d'au moins 65 % lors de son mutage.
L’alcool contenu dans le calvados empêche la fermentation du jus, donnant ainsi un alcool plus sucré. Le pommeau acquiert ensuite progressivement sa couleur ambrée et son arôme au contact du bois du tonneau où il vieillit quatorze mois minimum.
Le Pommeau de Normandie est essentiellement utilisé comme un apéritif. Fruité et doux, il se sert frais (entre 8 et 10°C). Il accompagne également le foie gras, le melon et les desserts.

   
   
 
Retour à la liste des confréries