ORDRE DE LA CARICOLE

 

La tradition de consommation des caricoles et autres produits marins remonte à l'époque où Bruxelles est devenu port de mer, au milieu du XVIème siècle, suite au percement du canal de Willebroek qui relie la ville au Rupel. Les marchands ambulants de produits de la mer se développèrent alors que les premiers bateaux accostaient dans les nouveaux bassins du port de Bruxelles. La tradition s'est perpétuée et aujourd'hui encore, rares sont les fêtes et marchés sans au moins une charrette de marchand de caricoles, sur laquelle on peut apercevoir la casserole en émail, un céleri émergeant du jus aromatisé et poivré dans lequel cuisent les escargots.

Généralement cuisinées dans un bouillon de cèleri, on les sert dans un bol avec le bouillon, ou dans un cornet en papier. Ces marchands ne se sont jamais éloigné de leurs objectifs : vendre des produits frais de qualité, avec une recette unique et une sympathie à toute épreuve.

L'ordre de la caricole est né à Bruxelles, en 1987. Le but de cet ordre, qui se présente comme «gastronomique, honorable, pittoresque et courtois», est de défendre toujours les produits de la mer, d'assurer leur promotion et de garantir la perpétuation de leur qualité.

Nous ne tiendrons pas de chapitre en 2018.
Notre prochain chapitre aura lieu en octobre 2019.

 

CHAPITRE :

CONTACT :

TEL :

E-MAIL :

le 3ème vendredi du mois d'octobre des années impaires.

Mme. Mireille RIFFLET - avenue de Jette 117 / 7 - 1090 BRUXELLES

0495/37.23.34

ordrecaricole@gmail.com

   

 

Pour l’Ordre de la Caricole, une caricole est un escargot de mer, un bulot. Mais d’autres sources appellent ainsi plutôt le bigorneau. Quoiqu'il en soit, la caricole est vendue par des commerçants ambulants de Bruxelles. Elle fait partie intégrante d'une certaine image de Bruxelles.

On trouve aussi chez ces marchands ambulants d'autres produits marins tels que des moules crues à la sauce piquante, des escargots cuits dans un bouillon relevé (appelés, en Bruxellois, chenuesekluete, autrement dit testicules de chinois) des poissons séchés (généralement des plies, scholle en Bruxellois), des crabes, crevettes et des langoustines.

 

 

Une marchande de caricoles

Très colorée, la médaille de l'Ordre fait beaucoup d'effet et est à elle seule tout un programme.
Une charrette aux couleurs de la Ville de Bruxelles (vert et rouge) rappelle le nom de la confrerie tandis que le produit phare, la caricole, côtoie Neptune, le dieu des océans, qui présente aussi divers produits de la mer.
Le sigle de l'Europe n'a pas été oublié ni le sens de l'amitié symbolisé par deux mains entrelacées.

Le samedi 3 juillet 2004, l’Ordre a offert sa tenue à Manneken-Pis qui recevait ainsi son 739ème costume.

 

Notre Tenue.

Les consœurs et confrères portent une cape grise (couleur des coquilles d'escargot), agrémentée d'une coiffe noire.
La médaille est portée en sautoir avec, pour les membres du Grand Conseil, un ruban de de couleur bordeaux. Ce ruban est gris pour les Honorables Conseillers.
Les stagiaires ne portent qu’un tablier vert.

Nos Titres & Fonctions.

Le Grand Conseil.

La confrérie est gérée par un Grand Conseil reprenant :

• Le Grand Connétable.
• Le Grand Prévôt.
• La Dame Intendante (préparation des produits).
• La Gardienne des Écrits.
• Le Garde Étendard.

Autres Titres.

Après un stage de 2 ans, le stagiaire accède au titre d'Honorable Conseiller ou Honorable Conseillère.
Les membres des confréries amies sont intronisés au titre de "Gastronome Émérite".
Les personnalités civiles se voient attribuer le grade de "Compagnon Gastronome".

 
   
 
Retour à la liste des confréries